Global Handwashing Partnership
Translate Page

UNHCR celebrates Global Handwashing Day 2017 in the Republic of the Congo

A l’instar de la communauté internationale, cette année, la Journée Mondiale du Lavage des Mains à l’eau et au savon a été célébrée en différé dans le District de Betou le mercredi 25 octobre 2017. Ladite célébration a été placée sous le signe d’accroissement des actions de sensibilisation et de compréhension sur l’importance du lavage des mains avec de l’eau et du savon comme un moyen efficace et abordable pour prévenir les maladies.

Le thème choisi cette année à travers le monde est «Nos Mains Notre Avenir» avec comme objectif essentiel de susciter une prise de conscience collectives aux conséquences d’une mauvaise hygiène des mains et les bienfaits du lavage des mains à l’eau propre et au savon aux moments critiques sur la santé.

Une étude conduite par l’UNICEF en 2016 au niveau global montre que chaque année, la diarrhée et la pneumonie tuent 1,4 million d’enfants de moins de 5 ans. Alors que ces fléaux peuvent être évités à plus de la moitié avec ce comportement simple qui est le lavage des mains à l’eau et au savon.

Même si le lavage des mains est démontré comme une habitude clé pour une bonne santé, ses avantages vont bien au-delà de la prévention des maladies.  Le lavage des mains avec du savon est primordiale pour atteindre et maintenir une bonne nutrition, assurer un meilleur résultat scolaire chez les enfants, réduire les dépenses liées à la santé, bref assurer un meilleurs avenir pour nous et pour nos communautés.

La célébration de cette importante journée a fait l’objet d’une coordination entre les différents acteurs intervenant dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Une mutualisation des efforts qui a contribué pleinement à la réussite de l’évènement (AUTORITES LOCALES, UNHCR, UNICEF, AARREC, TSF, le Croix Rouge, des comités des refugiés).

Plusieurs activités étaient au rendez-vous de cette importante journée : allocutions des officiels (Secrétaire General de la Sous-Préfecture de Betou, le Chef de Bureau de l’UNHCR, le Chef de Bureau d’AARREC, le Directeur de l’école Mozambo), sketchs et chants de sensibilisation, jeux concours, exercice de lavage des mains, démonstration du lavage des mains par les officiels etc.

Dans son allocution, le Chef de Bureau du HCR est revenu sur les liens étroits qui existent entre le lavage des mains à l’eau et au savon, la santé, le maintien d’une bonne nutrition, la réussite scolaire des enfants, la sécurisation des revenus des ménages, bref l’assurance d’un meilleur avenir individuel et collectif des populations.

Il a aussi profité de cette circonstance pour rappeler les efforts du Haut-Commissariat des Nations Unies mise œuvre depuis plus d’une décennie à travers divers partenaires pour assurer l’accès à l’eau potable, l’accès à la santé, la promotion de bonne pratique d’hygiène et d’assainissement, et les autres services essentiels au profit des refugiés et de la communauté hôte vivant dans la Likouala. C’est fut aussi l’occasion d’adresser les remerciements:

  • A l’endroit des autorités pour la très bonne collaboration dans le cadre de la mise en œuvre des activités relevant du mandat du HCR ;
  • A l’ endroit de la communauté humanitaire (Agence de nations unies et ONG partenaires) qui ne ménagent aucun effort pour l’amélioration de condition de vie des refugiés et population hôte vivant dans la zone de l’opération.

Faut-il le rappeler qu’en marge de cette journée commémorative plusieurs activités ont été organisées par les structures membres du groupe de travail WASH de la Likouala, dont entre autres :

  • Une campagne de salubrité organisée du 13 au 16 octobre par la Croix Rouge Congolaise et l’ONG Terre Sans frontière avec l’appui du HCR et de l’UNICEF au Centre de Santé de Betou;
  • Une campagne de sensibilisation sur l’importance de lavage des mains à l’eau et au savon et les conséquences d’une mauvaise hygiène des mains dans les lieux des cultes et marchés avec 16 églises, 2 mosquées et 5 lieux publics touchés par la Croix Rouges Congolaise avec l’appui du HCR;
  • Une causerie débat à travers les radios de la place organisée conjointement par AARREC, CROIX ROUGE CONGOLAISE et TSF avec l’appui du HCR et de l’UNICEF;

Les activités de sensibilisation pour la promotion du lavage des mains vont se poursuivre jusqu’à la fin du mois au niveau des écoles afin de toucher un maximum d’enfants réfugiés et ceux de la communauté hôte.

Cette activité a drainé plus des 1000 personnes parmis elle les elèves, la population environantes, les autorités et acteurs humanitaires.

Tags: ,

Want to stay connected?

Subscribe to our mailing list to receive regular updates from the Global Handwashing Partnership or follow us on social media.